Pauline Le Roy

Icônes sensibles

Peinture - installation


Démarche artistique

Personnages? Créatures? Apparitions? Spectres? Icônes sensibles? Ou blessures de l'âme et intention picturale organique expressionniste d’un contenu spirituel ? À mes « personnages », je leur donne la dimension de spectres, une réunion collective de ceux qui sont là et qui ne sont pas là, mais que j’entends dans l’imperceptible de l'inconscient. Mon œuvre est une exploration d’un univers proche et lointain où m’attisent ces figures humaines avec douleur, révolte et toujours avec tendresse.

L’exposition à la Galerie d’art du Parc me donne l’occasion de présenter mon concept de peintures « volantes », de toiles non encadrées double-face, masculin, féminin, et des installations issues de ma série « Arbres peints » un ensemble qui devient réunion sensitive, espace cérémonial de celles et de ceux qui vivent dans chacun de nous « discrètement en silence » intemporellement…

Pauline Le Roy, Santiago, Chili

Extrait du texte « L’expressionnisme organique dans la peinture de Pauline Le Roy », de HUGO ANGEL, critique d’art, Santiago du Chili

Le travail de l’artiste nous présente un imaginaire bouleversant et une matérialité organique, la « prima mater », le trait pictural qui brûle de sa chance insaisissable, défectueuse et céleste, de transgresser et de commuer les conventions de la représentation visuelle figurative, proposant une herméneutique de la peau et ses interstices, une nouvelle innocence déchirée et en ébullition, matière sacrée, indocilité et beauté. La construction organique de sa peinture transfère à la toile les attributs de la peau humaine, ses textures sous-cutanées, comme une grande tapisserie, de différentes couches et épaisseurs. La peau est une barrière sensible entre soi et l’autre, entre l’intérieur et l’extérieur, la géographie de la rencontre de deux êtres, un espace de perméabilité personnelle symbolique et psychique.

Extrait de la préface du catalogue « Pauline Le Roy, un expressionisme autre « Spectral » de PABLO POBLÈTE, poète, conférencier international

Il y a un cri qui résonne depuis les silences; il s’agit de cela dans la peinture de Pauline Le Roy. Un cri céleste, blessé, souffrant et fort, doux et extrêmement humain qui émerge en convergence de l'épiderme et de l'huile, du pinceau, de la palette et de la toile, créant ainsi un ensemble de matière et spiritualité puissante et fine, palpitante…en sueur…vécue…trempée par la « subsistance empirique permanente » pour sortir du cosmos-être, chercher et explorer avec grand courage et détermination les émotions enracinées que la vie cache derrière son trait-graphique-pictural-poétique, de passion et corps révélateur avec un subtil air de la pensée poétique chez Rimbaud "Je est un autre" ou "Je suis un autre" et je rajouterais, inspiré par les peintures de l’artiste Le Roy, en tant que « Tu es mon autre » « Je suis ton autre » « Nous sommes Un », dans le reflet unique d’un, « Nous deux » comme un Dédoublement de l'inconscient essentiel, individuel et collectif, que nous portons en nous.


Biographie

Chilienne d’origine, PAULINE LE ROY a étudié la peinture à l’Université catholique du Chili, et également la peinture et le dessin avec le peintre Gustavo Ross pendant dix années. Elle est membre de l’Association des Artistes Peintres et Sculpteurs du Chili, APECH, de la société Chilienne du patrimoine culturel, du collectif « Femmes peintes dans l’art » du Chili. Elle est également membre fondatrice du collectif « Cercle » d’art Expressionniste actuel du Chili et créatrice du mouvement « Nouveaux expressionnistes - Chili Expressionnisme ». Comme artiste peintre - poète, elle a de nombreuses expositions internationales à son actif. Elle a publié des livres en Espagne, en France, aux États-Unis, au Chili et réalisé des vidéos d’art et de poésie audio. Son projet d’installation « Arbre peint » réalisé après la pandémie, pour protester contre l’exploitation et dévastation de la forêt tropicale, a voyagé dans plusieurs pays.

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant
#