Duo AZed

France Arseneault

et Aimé Zayed


Duo AZed

France Arseneault et Aimé Zayed

Le Duo AZed a été formé et s’est mis en œuvre en 2013. Depuis, il s’est manifesté à quelques reprises dont au Québec, Venise en Italie et Hangzhou en Chine. Chaque artiste de ce duo possède une formation et une expertise artistique imprégnées de leur expérience individuelle et mutuelle.

Sculptures et estampes

Les sculptures

Nos œuvres sculpturales confondent et démasquent les limites d’une pratique associée à l’illusion d’une identité facilement reconnaissable. Nous misons davantage sur la question de l’ipséité qui nous définit et nous singularise tout à la fois. De ce fait, nos sculptures investissent sans cesse le territoire de la mouvance et spéculent sur ce qui évolue, se modifie et se transforme. Elles se hasardent sur la frontière plus ou moins poreuse de l’écart existant entre l’individualité, plutôt fixe et la perpétuelle instabilité du corps. Par là même, elles enlèvent toute pertinence au phénomène de la représentativité. Ainsi, nous nous permettons, à travers nos sculptures libérées du souci de la ressemblance mimétique, de les hybrider avec des représentations animales, quelquefois empaillées ou tout simplement sculptées dans l’argile. Plus souvent qu’autrement, les thèmes de la maternité et de la fécondité modèlent nos sculptures et leur confèrent une symbolique axée non seulement sur la continuité, mais aussi sur la communication et le dialogue, sources d’harmonisation. Corps hybride, corps machine ou corps sexué, les sculptures composites que nous créons constituent non seulement une expression artistique originale, mais elles invitent aussi le regardeur à se questionner et à se positionner par rapport à son altérité et, par là même, à repenser son essence et son identité. La portée esthétique de nos œuvres tridimensionnelles questionnent avant de répondre mais, ce faisant, elles sensibilisent et mystifient.

Les estampes

Réaliser des estampes numériques à partir de nos sculptures est certes une initiative particulière qui s’insère à l’intérieur du nouveau paradigme de l’art contemporain. Ce que nous proposons, c’est photographier nos sculptures, non seulement pour des fins d’archivage et de documentation, mais aussi afin de s’en servir comme matière première, voire comme une matrice de base pour nos créations bidimensionnelles. Nous ajoutons et/ou soustrayons des éléments réels et virtuels afin de proposer des images qui réfèrent certes à leur source mais qui s’en distancient tout autant. Nous hybridons ces personnages de manière anthropomorphique dans un contexte environnemental propice à leur plénitude et, ce faisant, nous leur octroyons une nouvelle vie, une deuxième naissance, originale et inédite. Esthétiquement parlant, nous favorisons l’intégration d’éléments exogènes tels que des feuilles d’or, des plumes, du collage et autres, qui singularisent chaque estampe. Les images créées grâce à cette technique soulèvent elles aussi de multiples interrogations. Elles évoquent à la fois un passé mythologique et un présent contemporain teinté d’un surréalisme inquiétant.


France Arseneault a terminé son Baccalauréat en enseignement des arts à l’Université du Québec à Trois- Rivières en 2010 et poursuit présentement le Programme court de 2ème cycle en esthétique de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle enseigne également les arts depuis 2010 et a participé à plusieurs conférences à l’étranger, à titre d’étudiante invitée.

Aimé Zayed a obtenu un Doctorat en études et pratiques des arts, Université du Québec à Montréal en 2004 et une Maîtrise en arts visuels à l’Université du Québec à Montréal en 1985. Il a participé à plusieurs expositions solos et collectives, ainsi qu’à de nombreuses interventions scientifiques à titre de conférencier invité au Québec et à l’étranger.

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant