Jo Ann Lanneville

Impression furtive;
là où naissent les paysages

Estampe et peinture

Démarche de création

Jo Ann Lanneville poursuit depuis quelques années une réflexion sur le monde qui l’entoure. Son travail questionne notre habitat, nos lieux de refuge, nos enfermements. L’artiste tente de faire état du déséquilibre dans lequel nous vivons en créant un parallèle entre la nature humaine et celle qu’on habite. Elle dessine des abris, des lieux qui nous protègent et nous apaisent. La maison devient identitaire; l’artiste aime utiliser son côté métaphorique pour mettre en exergue l’idée d’un espace qui abrite nos pensées, nos émotions et nos expériences. Dans ses estampes, Jo Ann Lanneville utilise des formes simples, à la limite de la représentation. Il s’y dégage une force et une énergie presque palpable. L’artiste souhaite que le spectateur entre directement dans l’œuvre, qu’il vive une émotion, qu’il se questionne sur lui-même. Certaines pièces évoquent soit des grottes ou des volcans, d’autres associent les réflexes et comportements humains de notre espace quotidien. L’artiste imagine des hommes bêtes, des mains souches. Des robes deviennent personnages, les paysages sont réinventés. Pour assurer un contact direct avec la matière et le sujet, elle fabrique des objets, les transforme, les dénature, pour nous conscientiser à l’urgence de préserver notre environnement, et par le fait même, nous protéger. Ici et ailleurs, une grande préoccupation habite nos semblables, soit la perte de contrôle de notre environnement; à travers ses œuvres, Jo Ann Lanneville nous pose une grande question: vers où allons-nous? Dans l’exposition Impression furtive; là où naissent les paysages, ses œuvres ne sont pas une représentation fidèle de la perception d’un espace, d’un lieu. Elles sont plutôt des paysages réinventés, qui démontrent son rapport au monde. Ses œuvres mettent en exergue l’idée d’un espace qui abrite nos pensées, nos émotions et nos expériences. C’est une vision poétique du paysage tel que chacun de nous aime l’imaginer.

Artiste de Trois-Rivières, Jo Ann Lanneville a fait son baccalauréat en arts visuels à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle a à son actif de nombreuses expositions individuelles et collectives, autant au Québec qu’à l’international. Son parcours artistique lui a valu plusieurs bourses, dont le Prix de la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2009 et plusieurs de ses œuvres font partie de collections privées et publiques. Elle a été commissaire d’exposition dans des projets internationaux et cofondatrice, présidente et directrice artistique de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières.

Point de vue de quelques oeuvres (peintures et estampes)

"En attendant l'aurore ", acrylique sur canvas

"La montagne verte", acrylique sur canvas


PHOTOS : Christiane Simoneau


Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant