14Septembre

Danièle frenette

Du 14 Septembre au 26 Octobre 2008

Ces lieux qui nous habitent

L’artiste exploite l’intime comme lieu de création. Elle peint des univers puisés à même la nature environnante, provoque le dépaysement pour accéder à notre rapport à « l’Intime ». L’artiste tend à susciter chez l’observateur l’émotion qui a fait naître le tableau.  Elle révèle de manière intimiste comment les lieux sont constitutifs de soi et fragmentaires de notre histoire et de nos souvenirs. Ses dernières recherches artistiques ont été l’occasion d’expérimenter et de développer une approche particulière de l’encaustique et les techniques mixtes. Techniquement, je travaille sur des supports rigides, des panneaux de bois, des portes en « loan » que je récupère. La matière originelle reste apparente. Je travaille avec des «outils» improvisés. Que  ce soit le support qui est brisé par endroits ou les papiers collés qui se déchirent. Les médiums utilisés sont l’acrylique, le pastel à l’huile, l’encre, tous appliqués en plusieurs couches, très dilués sur du papier de soie marouflé sur le support de bois. Les matériaux utilisés permettent un terrain propice à la sensibilité et la vulnérabilité. C’est par la couleur et la transparence des couches diverses de matériaux, qu’un langage se constitue. Chaque tableau est issu d’une entreprise hasardeuse et recèle des découvertes plastiques et émotives particulières. C’est un moyen de vivre un rapport intime avec le support, celle-ci devient un lieu que je découvre, que je m’approprie au cours du processus créateur.

 

 

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant