17Juin

Biennale internationale d’estampe contemporaine

Du 17 Juin au 2 Septembre 2007

La Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières (BIEC), sous la présidence d’honneur de Monique et Robert Parizeau, présente des œuvres de 57 artistes en provenance de 17 pays, dans quatre centres d’expositions de Trois-Rivières : La Galerie d’art du Parc,  le Centre d’exposition Raymond-Lasnier,  la Maison Hertel-de-la-Fresnière et l’ancienne gare ferroviaire de Trois-Rivières. L’exposition se tient du 17 juin au 2 septembre 2007,  du mardi au dimanche de 12 H  à 17 H .

 

L’édition 2007 révèle de nouveaux artistes, confirme l’importance de plusieurs dans le monde de l’estampe. Elle met également au jour les tendances actuelles de cette discipline. On y retrouve des œuvres installatives, tout aussi bien qu’on peut constater la résurgence du paysage comme mode d’expression dans l’art actuel. Plusieurs artistes démontrent dans leurs œuvres les positions sociales qu’ils adoptent tandis que d’autres font état de recherches sur la pensée humaine.

 

Comme à chacune de ses éditions, la BIEC décerne des prix à certains artistes au nom de ses commanditaires. Cette année, Le Grand Prix de la Biennale est attribué à Wayne Andrew Crothers, d’Australie; le Prix Banque Nationale du Canada est remis à Janne Laine, de Suède; le Prix de la Collection Loto-Québec va à Isabelle Dumais, de Trois-Rivières et le Prix Invitation Presse Papier est accordé à Marcin Bialas, de Pologne. Par l’attribution des prix à ces artistes, la BIEC souligne le renouveau dans le domaine de l’estampe puisque tous ces artistes ont tout au plus la très jeune quarantaine. Vu la grande qualité des présentations, le jury a aussi décerné quelques mentions honorifiques; Milan Blanusa, de Serbie, Christine Bouvier, de France, Sean Caulfield, du Canada et Françoise Lavoie, de Hemmingford, Québec. Le public est invité à jouer le rôle de jury en accordant, par vote populaire, le Prix du Public Gaz Métro. Les votes accumulés pendant l’exposition seront comptabilisés à la fermeture de celle-ci et l’artiste ayant recueilli le plus de votes recevra le Prix. Parmi les bulletins qui auront servi à ce vote, un tirage au sort sera effectué et une œuvre de Marcin Bialas sera remise au visiteur qui aura rempli ce billet. Ce tirage est rendu possible avec la collaboration du journal Le Nouvelliste.

 

Un catalogue présentant toutes les œuvres sélectionnées est disponible dans les lieux d’exposition au coût de 20$. Certaines œuvres sont reproduites sous format carte postale et vendues à prix modique. Vous pouvez vous procurer ces items dans les lieux d’exposition.       

 

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant