Descendants et bibliographie

Les noms Godefroy et Tonnancour sont peu répandus.  Malgré trois siècles et demi de présence au Québec, cette ancienne famille ne compte que quelques dizaines de descendants de ces noms. Selon les annuaires téléphoniques du Canada et des États-Unis au 11 août 1997, 16 abonnés au Canada et 146 aux États-Unis portent le patronyme Godefry ou Godfroy, tandis que 33 abonnés au Canada et 29 aux États-Unis portent le patronyme Tonnancour-t ou De Tonnancour-t, pour un total de 224 abonnés.

Les recherches actuelles ne permettent pas d'affirmer que ces abonnés sont tous descendants de Jean Godefroy et Marie Leneuf. Au Canada, sur les 48 abonnés des deux noms, 8 habitent les provinces de Ontario, Nouveau-Brunswick ou Colombie-Britannique. Les 40 autres habitent le Québec, dont 20 dans la région de Montréal, 14 dans la région de Yamaska-Sorel, 2 dans les Laurentides et un dans les régions de Québec, Mauricie, Estrie et Outaouais.

Parmi les descendants de ces deux noms, les dictionnaires des noms propores du Québec et du Canada ont retenu celui du peintre Jacques de Tonnacourt, né à Montréal en 1917, professeur à l'école des Beaux-Arts de Montréal, récipiendaire du prix Louis-Philippe Hébert en 1979, décerné par la société Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Le Dictionnaire canadien des noms propres dit de lui qu'«il a longtemps réalisé des tableaux figuratifs avant de faire appel à de nouvelles techniques comme le collage pour aboutir à de pures abstractions.»

Bibliographie:
Dictionnaire biographique du Canada, articles divers, tomes 1 à 4.

Brisette, Emmanuel. Pointe-du-Lac, au pays des Tonnancour, Pointe-du-Lac, chez l'auteur, 1977, 152 pages.

Cournoyer, Jean. «Tonnancour», Le Petit Jean, Dictionnaire des noms propres du Québec, Montréal, Stanké, 1993, p. 886.

Gauthier, Raymonde. Les manoirs du Québec, Montréal, Éditeur officiel du Québec et Fidès, 1976, p. 94.

Jetté, René. Dictionnaire généalogique des familles du Québec, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 1983, pp. 509, 713.

Lefebvre, Jean-Charles. «Manoir de Tonnancour» et «Moulin seigneurial de Tonnancour», Les chemins de la mémoire, Monuments et sites historiques du Québec, Québec, Les Publications du Québec, 1990, tome 1, pp. 27-28 et 40.

Québec, Commission de toponymie. «Godefroy (canton)» et «Tonnancour (canton)», Dictionnaire illustré des noms et lieux du Québec, Québec, Les Publications du Québec, 1996, pp. 243 et 777.

Roy, Pierre-Georges. La famille Godefroy de Tonnancour, Lévis, 1904, 128 pages.

Saintonge, Jacques. «Thomas et Jean Godefroy», Nos ancêtres, biographie d'ancêtres, Sainte-Anne-de-Beaupré, Éditions de la Revue Sainte-Anne, 1986, vol. 6, pp. 67-75.

Tanguay, Cyprien. Dictionnaire généalogique des familles canadiennes, Québec, Imprimeur Eusèbe Sénécal, 1871, tome 4, pp. 312-315. Sous l'orthographe Godfroy.

Thibault, Marie-Thérèse. La maison Deschenaux dit manoir de Tonnancour, Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1980, 44 pages. Coll. «Les retrouvailles», no. 10.

Veyron, Michel. «Jacques de Tonnancourt», Dictionnaire canadien des noms propres, Sillery, Larousse Canada, 1989, p. 696.

Pour des informations supplémentaires: René Beaudoin, maître généalogiste agréé

Votre appui nous est essentiel


Faites un don maintenant